Pourquoi ne pas envoyer de l’argent plutôt que des Québécois en stage?

La réponse d’une connaissance de Valérie…

«Envoyer du monde là-bas, ça coûte cher. L’argent peut être utilisé tout de suite. Aussi bien les faire travailler, la main-d’oeuvre ne coûte rien là-bas. Ils font rien à part danser, ils ne sont pas scolarisés. Pendant qu’ils travaillent, ils ne vont pas propager le sida.

En envoyant du monde d’ici là-bas, ça va donner l’envie aux africains de venir au Québec et on a pas besoin d’eux pour voler nos jobs et alourdir notre système de santé.»

2 commentaires pour Pourquoi ne pas envoyer de l’argent plutôt que des Québécois en stage?

  1. Stéphanie Charest dit :

    Parce que l’argent ne sensibilise pas à l’égalité des sexes, parce que l’argent ne lutte pas pour les droits humains, parce que l’argent ne s’injure pas de la violence, parce l’argent ne revient pas avec une plus grande ouverture, avec une plus grande connaissance des réalités, avec des idées renversées et moins de préjugés. Parce que l’argent ne s’assure pas qu’il est utilisé à bon escient. Parce que l’argent n’est qu’une solution temporaire. Parce que derrière l’argent, il y a des gens qui ont besoin d’inspiration, d’espoir, d’attention, de sympathie. Parce que de l’argent, c’est si vite dépensé, alors que des échanges d’opinions, d’idées, ça peut changer les mentalités et faire tranquillement cheminer des sociétés : la tienne, la mienne, la nôtre, la leur.
    Parce que si tu vas au Bénin, tu constateras que les gens font bien d’autres choses que danser. Quand ils en ont l’occasion, ils dansent et tu devrais essayer, car ça rend moins aigre.
    Parce que l’argent n’assure pas une éducation adéquate. Parce que la rencontre des cultures, c’est ça aussi apprendre, c’est un petit pas vers la scolarité, et que l’école de la vie, c’est riche en apprentissage.
    Parce que ce n’est pas l’argent qui réduit la propagation du sida.
    Parce que les Africains peuplent notre Québec qui en a grandement besoin.
    Parce que les Africains au Québec apportent une nouvelle couleur à notre culture.
    Parce que jamais personne ne te volera du travail, car les Africains (ou tout autre immigrant) employés au Québec auront mérité leur emploi.
    Parce qu’habitués à des conditions insalubres, les Africains n’engorgeront pas le système de santé québécois, car déjà que leur hygiène de vie est probablement meilleure que la tienne, ils tolèreront davantage la maladie que toi avant d’atteindre la clinique de santé ou l’hôpital.

    Bref, il faut envoyer des stagiaires plutôt que de l’argent :
    Parce qu’il y a du monde d’ici qui est intéressé au là-bas et que cet intérêt encourage le respect et l’égalité et diminue la discrimination et les préjugés.
    Parce que là-bas, c’est aussi chez nous, car nous sommes tous citoyens du monde.
    Parce qu’il faut des témoins pour te conscientiser, toi et les citoyens des sociétés des pays du Nord aux problématiques des citoyens des sociétés des pays du Sud.
    Parce que des Québécois en stage, c’est un investissement. Même si en tant que stagiaires, nous n’en ressentons pas encore les effets, ou ces effets nous apparaissent minimes, notre expérience peut faire une grande différence, ne serait-ce que dans nos conceptions de la relation des pays du Nord avec les pays du Sud et les impacts de nos conceptions sur notre environnement social.
    Parce qu’envoyer du monde là-bas, oui ça coûte cher, mais ça forme des individus plus tolérants, moins porteurs d’idées fausses qui encourageront le respect des cultures, feront la promotion de la solidarité internationale et promouvront la paix, laquelle coûte bien moins cher que l’intolérance, la discrimination, l’individualisme et le racisme.
    En somme, parce que la tolérance est une économie mondiale.
    Et tout simplement pour éviter que d’autres Québécois ne tiennent des propos comme les tiens.

  2. Tony Fichora dit :

    C’est par hasard que je tombe sur ce premier commentaire qui m’interpelle beaucoup…
    – « Envoyer du monde la bas ça coûte cher ». Tu es préoccuper par l’économie du Québec? Qu’en dis-tu des vas et viens de nos élus?
    – « L’argent peut être utilisé tout de suite. Aussi bien les faire travailler, la main-d’oeuvre ne coûte rien là-bas. Ils font rien à part danser, ils ne sont pas scolarisés. » Je pense que c’est à toi qu’on devrait payer un billet. Savoir bien danser ne signifie pas ne rien faire d’autres! Éteint un coup ta télé et sors un peu de chez vous. La vie ce n’est pas la télé.
    -« Pendant qu’ils travaillent, ils ne vont pas propager le sida. » Grande découverte que tu fais là…Plus fort que la science.

    On ne donne pas le poisson, on apprend à pêcher.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s